PATRIMOINE

PATRIMOINE

À La Minerve, 23 éléments d’intérêt patrimonial ont été inventoriés. Il s’agit surtout d’édifices de type domestique, auxquels s’ajoutent des bâtiments secondaires, l’église, le presbytère, une grotte à la Vierge sur l’eau et un imposant groupe de neuf croix de chemin.

HISTORIQUE

Église Sainte-Marie, 101 chemin des Fondateurs
Date :1906

ÉVALUATION PATRIMONIALE

L’église Sainte-Marie de la Minerve présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle rappelle l’arrivée des premiers colons venus s’installer dans le village de La Minerve. Dès la fin du 19e siècle, des requêtes sont envoyées afin de faire construire une église dans la paroisse. Deux sites étaient envisagés pour accueillir l’église paroissiale, l’un au lac Désert et l’autre au village. Une première chapelle est construite en 1900, puis l’église Sainte-Marie de la Minerve n 1906, sous la supervision du curé Charles Bertin. Le clocher de l’église est un cadeau offert par la paroisse de Labelle en 1887. Il est conservé chez un villageois puis au cimetière jusqu’à son installation en 1906. Deux nouvelles cloches sont installées en 1954 à l’occasion du 50e anniversaire de la paroisse. L’église Sainte-Marie de la Minerve présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale.

Construite en 1906, elle est représentative des églises paroissiales érigées au tournant du 20e siècle en milieu rural ou villageois. Le lieu de culte est caractéristique de l’architecture religieuse des paroisses de colonisation par son revêtement en bois, son plan rectangulaire sans transept, son clocher central et sa nef à trois vaisseaux. À l’image de plusieurs églises de colonisation, l’église Sainte-Marie de la Minerve relève de l’architecture d’influence néoclassique. Introduit au Québec au tournant du 19e siècle, ce style a principalement été diffusé dans la province par l’architecte Thomas Baillairgé (1791-1859). Si le volume de plan rectangulaire d’un niveau et demi coiffé d’un toit à deux versants droits rappelle cette influence, l’église Sainte-Marie de la Minerve se distingue par ses bas-côtés visibles et les ouvertures dans le clair-étage.

L’église illustre particulièrement le style néoclassique par sa façade principale, caractérisée par une distribution symétrique des ouvertures et un portail central. Les ouvertures et les arcs cintrés relèvent également du néoclassicisme. De facture plutôt sobre, l’édifice compte quelques composantes décoratives, tels les chambranles, les planches cornières et les retours de l’avant-toit.

LES 9 CROIX DE CHEMIN

Croix de chemin (date estimée 1920)
Endroit : Chemin des Pionniers

Croix de chemin des rangs 3 et 4 (1920)
Endroit : 29 chemin Tisserand
Elle contient une niche avec un saint Antoine, dont la croix est placée sous la protection. Elle est édifiée en 1920 en guise d’ex-voto à la suite d’une épidémie de sauterelles.

Croix de chemin rang 6 (date estimée 1920)
Endroit : 72 chemin des Fondateurs

Croix de chemin du rang 8 (1920)
Endroit : Chemin de Pionniers
En 1920, la croix avait été placée sous la protection de saint François-Xavier mais on retrouve aujourd’hui une niche avec une Vierge. Elle est édifiée en 1920 en guise d’ex-voto à la suite d’une épidémie de sauterelles.

Croix de chemin du rang 9 (1920)
Endroit : rang 10 chemin Poupart et des Pionniers
En 1920, la croix avait été placée sous la protection de saint Pierre. Elle est édifiée en guise d’ex-voto à la suite d’une épidémie de sauterelles.

Croix de chemin du rang 10 (1920)
Endroit : Chemin des Pionniers
En 1920, la croix avait été placée sous la protection de saint Pierre mais on retrouve aujourd’hui une niche avec une Vierge. Elle est édifiée en 1920 en guise d’ex-voto à la suite d’une épidémie de
sauterelles.

Croix de chemin du rang 11 (1920)
Endroit : 19 montée Charette
En 1920, la croix a été placée sous la protection de saint Paul. Édifiée en guise d’ex-voto à la suite d’une épidémie de sauterelles.

Croix de chemin du rang 12 (1920)
Endroit : Chemin Pépin
En 1920, la croix avait été placée sous la protection de saint Jean-Baptiste mais on retrouve aujourd’hui une niche avec une Vierge. Édifiée en guise d’ex-voto à la suite d’une épidémie de sauterelles.

Croix de chemin du rang 13 (1920)
Endroit : Chemin des Fondateurs
Elle contient une niche avec un Sacré-Coeur, dont la croix est placée sous la protection. Elle est édifiée en guise d’ex-voto à la suite d’une épidémie de sauterelles en 1920. Elle était initialement située du côté opposé de la rue, puis fut déplacée en 1958 un peu au nord de son site actuel. Elle fut finalement déplacée sur son site actuel en 1995. Bien qu’elle date de 1920, elle fut réparée au fil du temps et une dernière fois en 1995. Les citoyens du secteur ont contribué à sa conservation.

 

LES MAISONS VÉZINA

Petite maison Vézina, 59 chemin des Fondateurs.
Date estimée : 1896

Maison Vézina, 65 chemin des Fondateurs.
Date estimée : 1890-1910

ÉVALUATION PATRIMONIALE

La résidence située au 65, chemin des Fondateurs présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale en tant qu’exemple représentatif de la maison québécoise d’inspiration néoclassique. Ce modèle d’habitation, qui s’est développé au Québec entre les années 1820 et 1840, a dominé les paysages ruraux et villageois jusqu’à la
fin du 19e siècle. Il résulte de l’évolution architecturale des demeures rurales et d’une adaptation aux conditions climatiques rigoureuses, tirant à la fois son origine des constructions de tradition française, par sa volumétrie générale au toit à deux versants, et de l’architecture néoclassique britannique, par sa composition symétrique et
la présence d’ornementation classique et d’une galerie. Possiblement construite entre 1890 et 1910, la maison située au 65, chemin des Fondateurs est caractéristique de cette architecture, notamment par sa volumétrie, son rez-de-chaussée dégagé du sol, sa galerie couverte sur toute la façade, la disposition symétrique des ouvertures et ses éléments décoratifs (planches cornières, retours de l’avant-toit). La résidence se distingue également par son parement en bardeau de bois, sa porte à panneaux et vitrage surmontée d’une imposte et ses lucarnes ornementées.

MAISON DES JEUNES

Maison des jeunes, 123 chemin des Fondateurs
Date estimée : 1910-1930

PRESBYTÈRE SAINTE-MARIE

Presbytère Sainte-Marie de la Minerve
Date : 1941
Édifice d’inspiration Arts and Crafts

VIERGE À L’ENFANT SUR L’EAU

La grotte avec Vierge à l’Enfant est située sur le lac Barrière près du 17,
montée Charrette.
Date estimée 1900-1950

SOURCE

MRC des Laurentides
Inventaire du patrimoine culturel
Rapport sectoriel Municipal-La Minerve

Voir PDF

Je m'inscris au bulletin électronique !

SONDAGE

Avez-vous l'intention de faire partie des 929 personnes qui assisteront au spectacle de PAUL PICHÉ - 40 PRINTEMPS, sous le chapiteau le 5 août prochain, à La Minerve ?
Billets en vente dès le 10 avril, à partir de 25$. Les quantités sont limitées.

 

.....

X