Photo prise en octobre 2018, 2 ans après la coupe avec protection de la régénération et des sols, effectuée au chantier du lac Lesage et autorisée par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Coalition Minerve

Écoutez le reportage avec Richard Desjardins
(Photo : Radio-Canada / Martin Cabot)

Vidéo de la forêt ancienne du lac Preston
(Tournée le 30 août 2012 au lac Marie-Le Franc)

Mission et objectifs

Coalition Minerve a été formée en décembre 2017. C’est un rassemblement citoyen concerné par les impacts des coupes forestières. Elle se veut un moyen de faire connaître nos préoccupations au MFFP. Coalition Minerve compte actuellement environ 250 adhérents. C’est une entité distincte, mais soutenue par la municipalité de La Minerve. Le comité se réunit environ une fois par mois.

Mission

  1. Représenter, protéger et promouvoir les enjeux environnementaux, économiques et récréotouristiques de La Minerve face aux coupes forestières planifiées et autorisées par le MFFP;
  2. S’assurer que les coupes forestières sur notre territoire s’exécutent de façon à réellement protéger les écosystèmes terrestres et aquatiques et de façon à protéger l’intégralité naturelle des paysages et la pérennité de la couverture sylvestre;
  3. Promouvoir une vision équilibrée et durable de la gestion forestière dans le but d’accroître à long terme la qualité et le rendement de la production tout en diminuant les impacts négatifs sur les écosystèmes et le développement récréotouristique de La Minerve.

Objectifs

  1. Sensibiliser la population sur les impacts des coupes forestières actuelles de manière à créer un mouvement important de mobilisation de la population;
  2. Exercer des pressions pour que le gouvernement révise les normes utilisées en foresterie pour atteindre un réel développement durable de nos forêts (voir les revendications de Coalition Minerve).
Activités de Coalition Minerve

Activités

Depuis la création de Coalition Minerve en décembre 2017, plusieurs actions ont été posées dont : 

  • Plusieurs rencontres pour obtenir des appuis pour la réactivation du dossier d’aire protégée du secteur Marie-LeFranc (toujours en cours).
  • Participation au comité ciblé organisé par le MFFP pour le chantier forestier du lac Allan. (février 2019);
  • Rencontre avec Sylvain Pagé et la direction de la MRC des Laurentides (mai 2018);
  • Participation aux audiences publiques du PAFIO (avril 2018);
  • Rencontre avec Sylvain Pagé et Francois Lapalme du MFFP (avril 2018);
  • Rencontre avec le député Sylvain Pagé (mars 2018);
  • Développement d’un site internet (décembre 2017);
  • Production d’un dépliant (décembre 2017);
  • Présence au PAFIO et émission de commentaires et de revendications (novembre et décembre 2017);
  • Participation aux audiences publiques du PAFIT (novembre 2017);
  • Suite à la coupe au chantier du lac Lesage, visite du chantier avec 2 représentants du MFFP août 2017);
  1. Créer un OBNL facilitant la poursuite des interventions citoyennes (moyen terme);
  2. Identifier les différents acteurs concernés par le dossier de la foresterie (MFFP, OBNL, etc.) et à mieux connaître leurs objectifs;
  3. Suivre les différents travaux forestiers sur le territoire de La Minerve;
  4. Organiser des activités de sensibilisation auprès de la population;
  5. S’affilier avec des organismes qui travaillent dans le même sens que nous;
  6. S’entourer de personnes expertes afin d’augmenter la crédibilité de la démarche de Coalition Minerve;
  7. Élaborer une stratégie médiatique;
  8. Élaborer une stratégie politique;
  9. Se doter d’un système de recueillement de fonds visant à assurer les besoins monétaires liés à la mission et aux objectifs de Coalition Minerve.
Adhérer à Coalition Minerve

 

 

 

Télécharger le pdf →  

Adhérer à la coalition →

L’industrie touristique assure près de 50% de l’économie de la MRC des Laurentides qui constitue le 3e pôle touristique du Québec. À cela s’ajoute l’importance économique de la villégiature. Soulignons qu’à l’automne 2017, les propriétés situées sur le bord de l’eau représentaient à elles seules plus de 50% des 11 milliards de dollars perçus en taxes foncières sur le territoire de la MRC. Les gens fréquentent la région et s’y installent pour la beauté de ses paysages, ses lacs, ses montagnes et ses grandes forêts. Il est donc primordial de préserver la qualité de cet environnement pour assurer la vitalité de nos municipalités. L’exploitation forestière demeure un des secteurs traditionnels de l’économie régionale et ne peut être ignorée. Cette exploitation doit cependant se faire de manière très encadrée pour maintenir la qualité de notre patrimoine naturel.

En mai 2017, le gouvernement québécois et le Conseil de l’industrie forestière ont investi ensemble 4,2 M$ pour lancer une campagne médiatique visant à redorer le blason de cette industrie auprès de la population. Aux dires de ces deux grands alliés, l’industrie forestière ne peut apporter que du bien, compte tenu de l’encadrement offert par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) pour assurer le développement durable de nos forêts. La MRC des Laurentides, qui est responsable de l’aménagement forestier des terres publiques intramunicipales, a elle aussi développé une expertise spécialisée dans le domaine. Dans un mémoire remis au MFFP en décembre 2017 la MRC des Laurentides émet pourtant un tout autre son de cloche et exprime de sérieux doutes quant à l’avenir et la pérennité de nos forêts. Elle dénonce entre autres que :

Photo prise en octobre 2018, 2 ans après la coupe avec protection de la régénération et des sols, effectuée au chantier du lac Lesage et autorisée par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

* indicates required


() -
(###) ###-####


 

 

 

 

 

Revendications de Coalition Minerve

Un rassemblement citoyen concerné par les impacts des coupes forestières
sur le territoire de la Minerve et ses environs

ATTENDU QUE les études prouvent que la protection des bandes riveraines de 20 mètres est nettement insuffisante pour assurer une protection adéquate de la qualité de l’eau des lacs et de leurs écosystèmes terrestres et aquatiques;

ATTENDU QUE les coupes avec protection de la régénération et des sols réalisées à ce jour par les compagnies forestières, tel qu’endossées par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec, sont jugées incompatibles avec un aménagement forestier durable (ex : coupe du lac Lesage);

ATTENDU QUE plusieurs façons de faire – machinerie utilisée, aires d’empilement démesurées et largeur démesurée des chemins pour assurer le transport du bois, dommages causés par les coupes réalisées à d’autres périodes que durant l’hiver, particulièrement pour les forêts de feuillus – sont incompatibles avec un aménagement forestier écosystémique;

ATTENDU QUE de manière générale, les normes forestières sont insuffisantes et souvent non respectées;

ATTENDU QUE selon le MDDELCC, le projet d’aire protégée du secteur Marie-Lefranc de la réserve faunique Papineau-Labelle n’a jamais passé le stade de la priorisation par le comité régional et qu’il n’a pas reçu l’accord du MFFP;

ATTENDU l’importance de protéger les forêts anciennes, comme celle du lac Preston;

ATTENDU QUE les terres du domaine de l’État et les terres publiques intra-municipales comptent pour une partie importante (environ 60%) du territoire de La Minerve et qu’elles font partie intégrante de La Minerve, par leur proximité avec les multiples secteurs de villégiature et récréotouristiques;

ATTENDU QUE plus de 50% de l’économie locale repose sur le récréotourisme et que les coupes forestières menacent cette économie et toutes autres formes d’économie locale sous -jacentes (création de sentiers pédestres, potentiel acéricole, cueillette de petits fruits ou de champignons, chasse et pêche);

COALITION MINERVE, un rassemblement citoyen concerné par l’impact des coupes forestières, a été créé. COALITION MINERVE se veut une voix citoyenne pour une gestion forestière écosystémique responsable et en équilibre avec les forces vives des différents secteurs impliqués. Elle appuie d’ailleurs le mémoire de la MRC des Laurentides qui a été déposé au MFFP le 18 janvier 2018.

 

COALITION MINERVE demande donc au gouvernement :

  • l’élargissement des bandes de protection riveraines sur les terres publiques de notre territoire, de 20 mètres à 100 mètres;
  • l’arrêt des coupes dites de « régénération » sur le territoire de La Minerve et sur une partie du territoire du TNO lac Ernest (particulièrement dans le secteur avoisinant le lac Minerve);
  • le resserrement de la réglementation, celle-ci obligeant dorénavant les compagnies forestières à utiliser de la machinerie moins intrusive et à adopter des méthodes de coupe plus respectueuses de l’environnement;
  • la réactivation du dossier d’aire protégée du secteur Marie-Lefranc de la Réserve faunique Papineau-Labelle;
  • le respect des réalités de notre économie locale qui reposent principalement sur le récréotourisme et la villégiature.
Projet d’aire protégée

En 2006, le ministère responsable de la création d’aires protégées au Québec et la réserve faunique Papineau Labelle (SEPAQ) ont identifié une partie du secteur Marie Lefranc pour devenir une aire protégée, sous l’appellation de « réserve de biodiversité catégorie 3 ». Dans ce type d’aire protégée, il existe une réglementation dont le but est entre autres de protéger la biodiversité, les cours d’eau et les paysages.

Les principales activités interdites dans ce type d’aire protégée sont :
• l’exploitation gazière ou minière;
• l’aménagement forestier (coupe de bois);
• l’exploitation des forces hydrauliques et toute production commerciale ou industrielle de l’énergie.

Pour plus d’informations voir le site : www.environnement.gouv.qc.ca/biodiversite/aires_protegees/aires_quebec.htm

Selon les études réalisées par le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), ce territoire est jugé pertinent sur le plan écologique. Il a cependant été mis de côté étant donné le fait que le nombre de territoires pouvant être protégés était limité dans la région des Laurentides à cette époque.

Le territoire visé par la demande de réactivation du dossier d’aire protégée est situé majoritairement sur le territoire de la municipalité de La Minerve et constitue une partie de la réserve faunique Papineau-Labelle. Ce secteur inclut notamment la forêt ancienne du Lac Preston, elle-même déjà désignée comme aire protégée de type « écosystème forestier exceptionnel ».

Depuis 2007, plusieurs chantiers forestiers ont été en opération dans ce secteur (coupes partielles, en général). Particulièrement autour de la forêt ancienne du Lac Preston, il y a eu des coupes forestières qui se sont faites au sud, à l’ouest et bientôt au nord , ce qui a pour effet d’ouvrir plusieurs accès (chemins forestiers) aux VTT et autres engins de récréation et d’affaiblir la protection naturelle de la forêt ancienne en cas de grand vent (chablis). Nous croyons essentiel de protéger cette magnifique forêt avant qu’elle ne soit trop affectée par toutes ces interventions humaines.

Après plusieurs contacts avec le ministère concerné et suite aux recommandations de ce même ministère, Coalition Minerve a entrepris plusieurs démarches auprès de différents organismes dans le but d’obtenir le plus grand nombre d’appuis possible dans ce dossier.

Des lettres d’appui seront demandées sous peu à plusieurs organismes. Suite à la réception des lettres d’appuis, Coalition Minerve fera la demande officielle de réactivation du dossier de l’aire protégée du secteur Marie Lefranc.

Selon les mots du responsable à la direction des aires protégées au MELCC, ce ministère demeure disponible et prêt à travailler sur toute proposition d’aire protégée qui bénéficierait d’un large appui.

C’est exactement ce que Coalition Minerve souhaite fournir au MELCC.

Actualités
  • En cours – Les démarches en vue d’obtenir les lettres d’appui pour le dossier d’aire protégée du secteur Marie-Le-Franc vont bon train;

  • 19 mars 2019 – Rencontre avec la Coalition Mont-Kaaikop et l’Institut des Territoires, deux organismes qui ont des vocations semblables à la nôtre. Rencontre présidée par André Goulet, de l’Institut des territoires.

  • Avril ou mai Date à confirmer – Visionnement du film « La terre vue du cœur » et conférence, prochainement au centre communautaire, pour tous! Vous serez informés lorsque la date sera confirmée;

  • 6 mai 2019 – Rencontre avec la nouvelle députée de Labelle, madame Chantal Jeannotte. Nous lui ferons part de nos préoccupations et souhaitons avoir une idée de sa vision de la foresterie dans les Laurentides.

Aider la Coalition Minerve à faire avancer les différents dossiers

L’impact des coupes forestières vous préoccupe? Vous voulez vous impliquer? Vous avez des compétences que vous voulez partager? Nous avons besoin de toute l’aide disponible pour faire avancer différents dossiers ou pour développer de nouveaux projets de sensibilisation et d’action.

Communiquez avec Coalition Minerve pour vous impliquer!
coalitionminerve@gmail.com

POUR NOUS JOINDRE

Par courriel : coalitionminerve@gmail.com 

Font partie du comité organisateur de Coalition Minerve :

 

Rock Allaire
Représentant, communauté métisse amérindienne iskouté

Robert Charbonneau
Président, Association pour la protection de l’environnement du lac Minerve

Pierre Deschamps
Propriétaire, terre privée; Vice-président, Association pour la protection du lac Napoléon

Alain Desjardins
Administrateur, Association pour la protection du Lac Napoléon

Linda Durand
Directrice des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, La Minerve

Jacques Grégoire
Marteleur retraité

Jean-Pierre Monette
Maire, La Minerve

Michel Richard
Conseiller, La Minerve; Président, Association du Lac Marie-Louise

Claire Robitaille
Agente de recherche, UQAM

François Saey
Gardien de territoire retraité, Réserve faunique Papineau-Labelle; Administrateur, Association de protection du lac Napoléon

Je m'inscris au bulletin électronique !

.....

X